Et si vous rendiez votre leadership "MYTHIC" ?

Dernière mise à jour : 5 févr. 2021


Le management « à l’ancienne » a la peau dure !


Le management reste, pour beaucoup, la vision paternaliste de celui ou celle qui nous dirige, nous cadre. C’est un élément défini par notre société comme essentiel à la réussite et à la performance d’une organisation !


Comment encadrer une équipe sans un Patron affirmé, un Chef définissant le chemin à suivre, qui porte les responsabilités et assume pour les autres les réussites comme les échecs ?


En Analyse Transactionnelle, on parle d'une transaction de "Parent" vers "Enfant". L'image est parlante !


Ce profil de management peut être rassurant pour des actionnaires à qui l’on doit rendre des comptes, pour mettre en place une politique de résultats et donc de contrôle de l’activité des salariés.


Chez epicallia, nous définissons ce profil managérial comme « DIRECT » :


Même si ce constat reste probablement utile dans une partie de notre économie, on est en droit de se questionner sur l’impact d’un tel management sur :

  • L’organisation dans son ensemble : Comment peut-elle rester agile avec son environnement ? Comment s’assurer que les décisions prises d’en haut restent alignées avec les besoins du terrain ?

  • Le manager en lui-même : Comment peut-il assumer le poids de ses responsabilités ? Comment peut-il garder la proximité avec son équipe ?

  • Les collaborateurs : Comment les conserver motivés et impliqués dans le projet de l’entreprise ? Quel est leur niveau d’appartenance dans un tel contexte ? Comment vivent-ils l’infantilisation de leur rôle ?

  • Les performances : Finalement, est-ce le meilleur moyen de les assurer ?

Force est de constater que notre monde change, évolue et aspire à un renouveau.


Alors comment accompagner au mieux le virage et ne pas se retrouver englué dans cette structure pyramidale, propre aux jeux de pouvoir ?


Le Top management doit avoir confiance en l’Humain et en ses capacités !


Chez epicallia, nous avons développé le concept du leadership « MYTHIC » :



En opposition au manager qui dirige, le manager MYTHIC motive ses équipes par des feedbacks réguliers, mettant en lumière leurs talents, encourageant l’innovation et en donnant un sens à leur activité (Y = WHY).


Le manager n’est pas dans une posture de sachant, il reste humble face aux défis, et en totale transparence avec ses collaborateurs. Rester parfaitement informé des faits et du ressenti sur le terrain lui permet de mener des réflexions éclairées.


Enfin, il faut avoir conscience qu’accompagner l’équipe à identifier ses obstacles et la faire réfléchir à ses propres moyens de les contourner permet de responsabiliser, de créer une culture et une appartenance beaucoup plus impactante sur les performances !


Alors tout à y gagner ? Oui, mais…


Une posture pas si évidente à prendre !


Passer d’un management « DIRECT » à un leadership « MYTHIC » est une sacrée remise en cause pour la personne concernée, et l’impact peut ne pas être évident à gérer :

  • Comment mettre son ego de côté ?

  • Qu’en est-il de la sensation de « perte de contrôle » ?

  • Apprendre à communiquer différemment et plus efficacement ne s’improvise pas !

  • Faire confiance peut être contre-nature !


Dans ces cas, des formations sur de nouvelles techniques managériales et de communication sont possibles. Un accompagnement personnalisé individuel ou en groupe est nécessaire pour amener une nouvelle dynamique !


Chez epicallia, nous proposons d’accompagner la transformation de votre management sous ces différents formats auxquels nous ajoutons de la supervision de manager : un accompagnement régulier et individuel pour aider à sa mise en place une fois les bases posées.


Et vous, comment jugeriez-vous le management en place de votre entreprise ? DIRECT ou MYTHIC ? 😉