Plan de licenciement & PSE - #2/3 - Il devient inévitable ? Anticipez avec la posture Adulte/Adulte

L’existence même d’un projet de PSE et/ou son annonce peut provoquer un raz de marée capable d’empêcher une entreprise de rebondir.


Il convient donc d’anticiper en amont pour se préparer à surmonter cet écueil.


Comme dans toute crise, il nous semble préférable d’adopter une posture adulte/adulte face aux collaborateurs plutôt que de les infantiliser.


Cela passe d’abord par l’humilité et le bon sens : l’équipe voit bien qu’il y a des problèmes et elle rumine probablement déjà des scénarios pires que ceux de la réalité.


Alors mieux vaut jouer vite la transparence pour éviter les rumeurs.


Il faudra du courage pour présenter une situation compliquée et davantage encore pour faire confiance aux collaborateurs dans leur capacité à comprendre, réagir et s’adapter.


Peut-être même qu’il émergera de cette interaction des solutions qui paraissaient jusqu’alors inenvisageables. Jean François Zobrist, dirigeant de FAVI, une entreprise libérée, avait ainsi, à sa grande surprise, reçu la proposition de ses employés de baisser temporairement les salaires pour éviter des licenciements.


Après la pluie, le beau temps !



Une métaphore à garder en tête et diffuser pour rendre l’inconfort supportable.


Tel un rosier bien taillé qui repart de plus belle, une entreprise qui se restructure, même via des licenciements peut complètement relancer sa croissance.


La vie d’une entreprise est rarement un long fleuve tranquille. Même Apple, plébiscité aujourd’hui pour ses produits, a bien failli disparaître en 1996 avant d’être sauvé par Microsoft…


L’idée essentielle soutenue ici, c’est l’attitude positive.


Oui, c’est la crise et il faut s’adapter. Mais c’est pour aller vers un mieux et c’est ce qui donne du sens donc l’envie d’une revanche !


De quoi auriez-vous besoin pour assumer une telle posture ?


Nous évoquerons quelques pistes pour se relancer dans le prochain article !